Relation entre niveau d’activité physique et condition cardio-respiratoire chez les enfants PC ambulatoires âgés de 6 à 8 ans.

Par Patricia Van de Walle

Financement en 2017

Montant : 51 000 €
  • Les enfants présentant des pathologies neuromusculaires telle que la paralysie cérébrale sont à plus grand risque d’avoir un mode de vie sédentaire avec peu d’activité physique et de présenter des problèmes de santé associés. Des recommandations d’exercice et d’activité physiques ont été émises récemment pour les enfants atteints de PC en Belgique, mais elles ne sont pas encore entrées dans les pratiques cliniques.
  • Ce projet a pour objectif de mieux connaître le mode de vie des personnes atteintes de PC, leur santé cardiorespiratoire et la relation entre les deux, et d’établir un protocole clinique permettant le monitoring du niveau d’activité et des conditions cardio-respiratoires pendant l’enfance.
  • Une revue de littérature approfondie ainsi qu'une collecte d’informations sur le niveau d'activité et la condition physique de 35 enfants atteints de PC (GMFCS I-III)  ont été réalisées. Environ 20% des enfants  atteints de PC à différents niveaux de gravité ont une activité moindre que celle recommandée  en particulier durant les jours où ils sont non scolarisés. La faisabilité d’un protocole d’évaluation cardiorespiratoire chez les enfants atteints de PC a été testée et était réalisable chez 6/7 enfants. Il sera exploré dans un groupe plus large d’enfants afin d’évaluer si l’hypoactivité et la sédentarité se traduisent par une condition physique moins bonne. La mise en œuvre d'un protocole pour évaluer le niveau d'activité et la forme physique permettra aux médecins traitants de s'intéresser davantage aux besoins de chaque patient en matière de prévention ou de prise en charge de l'hypo-activité et de la sédentarité.
Prise en charge médico-sociale, psychologie, rapport au monde

L'équipe

fondation-motrice_patricia-van-de-walle

Dr Patricia Van de Walle

Ce projet est porté par le Dr Patricia Van de Walle, enseignante et chercheuse post-doctorale au département des Sciences de la Rééducation et de Physiothérapie de l’Université d’Anvers (Belgique).

Patricia Van de Walle enseigne l’analyse de la marche et la pédiatrie neuromotrice et s’intéresse dans ses travaux de recherche à l’analyse de la marche chez les enfants atteints de paralysie cérébrale et du syndrome de Dravet. Elle est également très investie dans la participation des enfants PC à des activités sportives.

Contexte

Les enfants d’aujourd’hui sont moins actifs que ceux des générations précédentes, et ce manque d’activité physique quotidienne met leur santé en risque. Ce risque est de fait accru pour ceux qui sont atteints de paralysie cérébrale. On sait également qu’une activité physique régulière contribue à une meilleure santé psychologique et offre aux enfants valides comme handicapés des opportunités d’intégration sociale. Des recommandations d’exercice et d’activité physiques ont été émises récemment pour les enfants atteints de PC, mais elles ne sont pas encore entrées dans les pratiques cliniques. Ainsi, on ne connaît pas le niveau d’activité physique des enfants atteints de PC en Flandres, car cela ne fait pas partie du suivi annuel clinique. Or, pour que les professionnels de santé puissent guider les patients vers un mode de vie plus actif pour améliorer leur santé, ils doivent pouvoir disposer d’information autant générale qu’individuelle sur leur niveau d’activité et sur leur condition physique.

Objectifs et méthodologie

L’objectif du travail de Patricia Van de Walle est d’améliorer les connaissances sur le mode de vie, les conditions cardio-respiratoires et leur interrelation dans la paralysie cérébrale, et d’établir un protocole clinique permettant le monitoring du niveau d’activité et des conditions cardio-respiratoires pendant l’enfance.

Tous les patients (nés en 2009 et 2010) suivis au centre de référence pour la paralysie cérébrale d’Anvers et de Pellenberg seront invités à participer à une étude qui décrira leur niveau d’activité physique et les comparera aux recommandations d’activité physique et d’exercice spécifiques aux enfants PC. Dans une deuxième phase, un protocole clinique d’évaluation de la condition cardio-respiratoire sera testé chez un sous-groupe de 20 enfants avec niveau d’activité physique faible et 20 enfants avec activité élevée.

Résultats

Une recherche bibliographique approfondie a révélé que les enfants et les adolescents atteints de PC sont moins actifs physiquement que les enfants et adolescents  avec un  développement typiques. Plus le handicap est sévère, plus l'activité physique diminue.

L’étude décrivant le niveau d’activité physique a été proposée à 163 enfants éligibles, âgés de 7 à 9 ans.  Les résultats de 35 enfants ont pu être analysés en utilisant 2 méthodes  (Children’s Assessment of Participation and Enjoyment (CAPE), Activity Scale for Kids (ASK)) et un journal d'activités codé.

Dans les 3 groupes de GMFCS (I-III), les enfants PC avaient un niveau d’activité physique moindre que celui recommandé notamment les jours où ils n’étaient pas scolarisés.  Sur la base de ces résultats, il est nécessaire de concevoir un protocole approprié pour évaluer et, si nécessaire, pour stimuler les enfants en hypoactivité.

Le  protocole d’évaluation cardiorespiratoire a été développé et testé chez seulement 7 enfants. Ce protocole a été réalisable chez 6 enfants sur 7  et sera évalué dans un plus grand groupe d'enfants atteints de PC.  Il permettra d’évaluer si l'hypo-activité et la sédentarité entraînent également une baisse de la condition physique. Les résultats seront mis à la disposition des médecins traitants pour individualiser la prévention et la prise en charge des comportements hypoactifs et sédentaires.

Apports et perspectives

Ce projet a permis de développer et d’affiner un protocole pour évaluer l’activité physique habituelle et la condition physique cardiorespiratoire chez les enfants PC en pratique clinique.

Les enfants atteints de CP se plaignent souvent de  fatigue pendant les activités. Lors de l’évaluation de la biomécanique de la marche, aucune information sur l’(hypo) activité et la condition physique cardiorespiratoire n’est recueillie. Cependant, la littérature et la première partie de ce projet confirment que les enfants atteints de CP souffrent également d’un mode de vie sédentaire et hypo-actif et de faibles niveaux de condition physique.

L’introduction d’un protocole d’évaluation permet aux cliniciens d’évaluer la sédentarite et les niveaux d’activité physique et de condition physique soit à but préventif, soit fondés sur des plaintes d’enfants ou de parents. Ceci permettra de promouvoir un mode de vie plus actif. Ce dernier est important pour prévenir les problèmes de santé secondaires et accroître la participation sociale et l'inclusion dans les activités sociales. Les parents doivent également être impliqués dans ce processus et prendre garde au fait que leurs enfants ne sont pas assez actifs.

Pour aller plus loin

  • • Van de Walle P, Hallemans A, Schwartz M, Truijen S, Gosselink R, Desloovere K. Mechanical energy estimation during walking: Validity and sensitivity in typical gait and in children with cerebral palsy. Gait Posture 2012; 35:231-7Voir l'article

Au cours de ce projet, 5 mémoires de Master ont été soutenus sous la responsabilité de P Van de Walle :

  • Measuring tools for   in ambulatory children with CP: a systematic review. Ellen Roovers and Rosan Smits.
  • Daily physical activity in ambulatory children with cerebral palsy: a systematic review. Peeters Hanna.
  • Daily physical activity in ambulatory children and adolescents with cerebral palsy: a systematic review. Coppers Noémi and Hellem Stenseth Fredrik.
  • Cardiorespiratory interventions in children with CP: a systematic review. Maria Fransen, Anouk de Hamer and Mirte Vogels.
  • Level of daily physical activity in 7 to 9 year old ambulatory children with cerebral palsy. Hanna Peeters, Ellen Roovers and Rosan Smits.

 

2 thèses de Master seront rédigées en 2019-2020 :

 

  • Cardiorespiratory fitness in ambulatory school children with cerebral palsy
  • Thedevelopment of a protocol to assess habitual physical activity and cardiorespiratory fitness in children with CP

Activité physique, état de santé, condition cardio-respiratoire, intégration sociale, questionnaires, tests cliniques, recommandations d’activité.