Qu'est ce que la paralysie cérébrale ?

La paralysie cérébrale est la déficience motrice la plus courante chez l’enfant.
Elle touche 17 millions de personnes dans le monde, et 125 000 en France.

visuel

  • Ce handicap résulte de lésions irréversibles survenues sur le cerveau du fœtus ou du nourrisson, dues à la destruction de certaines cellules du cerveau en développement, et que l’on ne sait pas encore réparer.

Ces lésions provoquent un ensemble de troubles du mouvement ou de la posture, souvent accompagnés de difficultés cognitives ou sensorielles, qui durent toute la vie.

  • Les causes sont principalement les cas d’infection ou de maladie pendant la grossesse, de grande prématurité ou d’accouchement difficile, ou encore de maladie pendant les premiers mois de la vie de l’enfant.
  • Pour chaque personne touchée, la nature et l’importance des troubles dépend des zones du cerveau affectées, de l’étendue des lésions et du moment de survenue de ces lésions.

« Paralysie cérébrale », ou « cerebral palsy » en anglais, est le terme utilisé internationalement pour désigner cet ensemble de troubles. Il regroupe l’infirmité motrice cérébrale (ou IMC), terme très répandu en France, et le polyhandicap :

  • L’infirmité motrice cérébrale a été décrite dans les années 1960 par le Pr Guy Tardieu. Elle désigne des troubles moteurs prédominants, parfois accompagnés de troubles sensoriels, mais sans déficience intellectuelle ;
  • Le polyhandicap désigne les formes les plus sévères d’atteintes motrices et sensorielles, généralement associées à des déficiences intellectuelles.

 

Des handicaps variables

Chaque personne touchée, suivant la localisation, l’étendue et la sévérité des lésions cérébrales, va présenter des symptômes particuliers de handicap moteur ainsi que des handicaps associés. C’est cette hétérogénéité des troubles, en particulier, qui rend la paralysie cérébrale difficile à définir et étudier.

Certains enfants ne présenteront qu’un handicap moteur isolé, sans aucun trouble cognitif. D’autres associeront un ou plusieurs troubles cognitifs à leur handicap moteur. Certains vont marcher, avec une « simple » boîterie, tandis que d’autres, quadriplégiques, seront totalement dépendants pour tous les actes de la vie quotidienne. Entre ces deux extrêmes, tous les états intermédiaires sont possibles.

handicap

Les causes

Les causes de la paralysie cérébrale sont multiples, et inexpliquées dans 40 % des cas.
Il s’agit souvent d’un enchaînement d’événements survenant avant, pendant ou après la naissance qui vont causer une lésion dans le cerveau de l’enfant encore en développement.
Parmi ces événements, on peut citer les complications d’un accouchement difficile, l’accident vasculaire cérébral néonatal, mais aussi une infection ou une maladie pendant la grossesse (comme la rubéole, la toxoplasmose ou les effets secondaires de certains médicaments) ou les premiers mois de l’enfant (une méningite par exemple, mais aussi les conséquences de traumatismes dus à de mauvais traitements).

Ces événements vont causer une diminution voire un arrêt de l’apport de sang ou d’oxygène dans certaines parties du cerveau (on parle d’anoxie-ischémie), ou une hémorragie cérébrale, à l’origine de lésions cérébrales.

Ces lésions sont irréversibles, et vont causer les différents troubles moteurs, sensoriels ou cognitifs dont souffrent les personnes atteintes tout au long de leur vie.

A noter
A noter

La prématurité ainsi que le petit poids de naissance sont des causes importantes.

La naissance prématurée (entre 6 et 8 mois de grossesse) expose en effet l’enfant à un risque d’hémorragie cérébrale.
Le risque est d’autant plus grand que le poids est petit (moins de 1500 g) et la naissance prématurée (moins de 31 semaines).

Témoignage
Myriam,
maman de Lucie

"Lucie a 12 ans. Née grande prématurée à 28 semaines, elle est atteinte de paralysie cérébrale..."

Comment aider ?
Dons, mécénats,legs et donation, bénévole, collecte...

nous avons besoin de vous pour nous aider à soutenir ces projets

Pour plus d'informations
Contactez-nous au
01 45 54 03 03

Du lundi au vendredi, de 9h à 17h